Questions des membres de l'AG de cloture 2016

De Société Coopérative d'Aménagement Numérique Icaunaise
Aller à : navigation, rechercher

Question relative à la nécessité d'adhésion à SCANI pour bénéficier des services de la coopérative

Une communauté de commune souhaite missionner SCANI pour un audit complet de son territoire et demande à pouvoir régler cette prestation sur facture. SCANI considère que ce type d'action est un investissement d'avenir et demande à ce que la collectivité soit membre de la coopérative, suggérant par ailleurs que le coût de l'étude soit pris en charge par SCANI et que la collectivité, en compensation, entre au capital de la coopérative pour un montant au moins équivalent, de sorte que la somme en question puisse être, plus tard, récupérée par la collectivité.

Le processus d'adhésion d'une communauté de commune à une SCIC semble compliqué. Le fait, par ailleurs, de fournir des services à une structure non membre pose un problème de fond et relève la question de l'ouverture de la vente de service aux non membres. Cette ouverture pourrait être dommageable dans le sens ou SCANI risque de se transformer en fournisseur d'accès lambda si les bénéficiaires des services n'ont pas leur mot à dire en matière Politique. Par ailleurs, sans obligation de participation au capital, celui-ci pourrait assez simplement être vampirisé par des personnes souhaitant influer sur SCANI. Enfin, notre adhésion à la fédération FDN nous contraint à conserver cette implication décisionnelle de chacun.

Question sur la pertinence de l'embauche de services civiques, apprentis, et personnel encadrant

Les contraintes pouvant peser sur SCANI lors de premières embauches ont été soulevées. Travail administratifs supplémentaires, risques juridiques et économiques, problématiques de responsabilité légale de la structure vis à vis de ses membres et salariés. Un tour de table est prévu le vendredi 22 septembre pour faire le tour de la question et trouver la réponse adaptée.