Synthèse réunion 2016-03-04

De Société Coopérative d'Aménagement Numérique Icaunaise
Aller à : navigation, rechercher

Ordre du jour

  • Discussion autour des outils coopératifs
    • Rapide présentation de Redmine pour gérer les projets et ne perdre personne en chemin. Il doit être creusé par tous pour évaluer la pertinence de son usage et de sa généralisation à tout ce qui se fait chez SCANI.
    • Débat autour de la façon de présenter les différents moyens de s'impliquer dans SCANI. Consensus autour du fait qu'il faut que l'humain reste le centre et qu'il n'est donc pas nécesaire d'automatiser un parcours pour les candidats mais plutôt de les convier à des réunions thématiques en fonction de leurs aspirations
  • Discussions autour de l'organisation par cellules

Les cellules (nom non définitif) sont une méthode d'organisation du travail par petits groupes constitués par les personnes spécifiquement intéressées et/ou motivées par un point précis (par exemple comptabilité, administration réseau, support, accompagnement, aide, ...) L'idée est de déterminer les premières cellules à créer

    • Pour démarrer :
      • Communication (L'organisation de réunions, réalisation de newsletter, discussions avec les médias, twitter, facebook)
      • NOC (Surveiller le réseau, lancer des interventions, planifier l'architecture en vue de nouveaux déploiements, assurer le fonctionnement des outils, les backups,...)
      • Compta (Recevoir les adhésions, faire les factures, les commandes, prélever, encaisser les chèques, causer à l'expert comptable, aux impôts, ...)
      • Terrain (Déployer et entretenir le réseau)
      • Support (Répondre et aiguiller les adhérents qui rencontrent des problèmes)
      • CA
    • Consensus sur le fait que la terminologie "conseil d'administration" est trop pompeuse et ne reflète pas l'idée que se font les actifs du rôle des personnes qui y sont élus
    • Proposition d'utilisation du terme "conseil d'éthique" ou "comité d'éthique" dont le rôle serait d'assurer la bonne communication entre tous les groupes de travail, de veiller au respect des principes statutaire, à la viabilité financière du projet et à son image.
    • Consensus autour du fait que le CA (ou autre nom qu'il aurait) ne doit pas être un organe supérieur mais un facilitateur, le seul organe supérieur étant l'assemblée générale permanente dont les décisions s'imposent à tous.
    • Évocation des implications légales de ce mode de fonctionnement, notamment vis à vis des tiers, des institutions et d'éventuels salariés, consensus sur le fait que si on essaie absolument de rentrer dans le moule de ce qui est habituel et/ou imposé et/ou politiquement correct, on ne fera que reproduire les erreurs contre lesquelles on veut justement se battre (notamment vis à vis de la façon dont la plupart des salariés vivent leur emploi aujourd'hui, càd plutôt mal)


TODO

  • Tous : jouer avec Redmine
  • Drapher : finaliser le livret de bienvenue
  • Tous : reprendre la todo précédente qui n'a pas (beaucoup) avancé